Des vêtements d’occasion. Je me suis lancée il y a quelques mois, bilan de mon essai Vinted.

Dans ma démarche vers du zéro déchet et de réflexion sur la consommation, je me suis questionnée sur les vêtements et notamment le côté neuf et occasion. Tant dans le budget que dans l’idée, je m’y retrouve !

C’est quelque chose que je faisais déjà, essentiellement pour les enfants. En fait avant même l’achat d’occasion on se fait passer entre frères et sœurs des cartons de vêtements par taille, donc les neveux et nièces récupèrent. Ça s’abîme me direz vous. Oui c’est vrai à force ça fini par s’abîmer, mais finalement comme à chaque enfant on jette ce qui est abîmé et on ajoute d’autres choses suite aux cadeaux reçus, quelques craquages de vêtements trop mignons, etc, finalement ça se renouvelle un peu tout seul. Du coup ça déculpabilise complètement d’aller acheter quelques jolies pièces.

Je m’étais mise aussi aux brocantes. En triant car quand même il faut l’avouer il y a de tout. Mais j’y ai trouvé de chouettes vêtements à petits prix, et en état impeccable. Pourquoi prendre neuf en ce cas? Par contre vu qu’il y a de tout, je n’ai pas sauté le pas de l’achat de vêtements d’occasion d’enfant via internet. Et aujourd’hui je suis confrontée à autre chose: les vêtements enfant en grande taille 8-10 ans et + ) sont vendus très chers d’occasion, parfois plus cher qu’au magasin. Pas forcément pour la même marque, quoique… La dernière fois je voyais des tshirt à 5€ marque orchestra. J’ai la carte, le même tshirt me serait revenu à 6€… Donc comme c’était non négociable auprès de la personne nous avons été choisir du neuf. Et fils aîné préfère actuellement le neuf aussi, donc je respecte ça.

Pourtant quand j’ai fait le tri de vêtements dans mon armoire, je me suis longtemps questionnée sur ce que j’allais en faire. Les copines ont choisit dedans. Puis j’ai mis quelques pièces sur Vinted, et le reste pour des associations. Ca fait du bien ! Le vide étant fait, il fallait remplir un peu à nouveau, c’était trop juste sinon.

C’est là que j’ai sauté le pas des vêtements d’occasion pour moi. Avant je récupérai quand on me donnait, mais je n’avais pas encore sauté le pas de l’achat. En brocante c’est trop pénible de fouiller, pas classé par taille, etc…

Puisque je vendais sur Vinted, pourquoi pas acheter ? Bilan je suis ravie. Je ne culpabilise pas de me lasser d’un vêtement, soit je le mets à donner, soit je le remet en vente quand je ne porte plus depuis un moment. Globalement j’ai eu peu de déception à la réception. Oui c’est vrai une ou deux mauvaises surprises. C’est peu. Et je me fixe une limite aussi, j’achète rarement au delà de 10-15€. Et ça fait quelques vêtements de marque au prix des vêtements kiabi, c’est cool non ?

Pour les vêtements de grossesse, je me lâche ! Je prends ce qu’il me plait, sans hésiter, tant que c’est a un prix qui me paraît correct. Alors oui il reste l’impact écologique du transport de colis. D’un autre côté j’ai du acheter 10 pièces ce n’est pas énorme non plus ! Et je me dis que ça reste moins que de transférer les vêtements d’un autre pays à ici. Même s’il est vrai que je ne m’interdis pas de me faire plaisir sur un vêtement coup de cœur en magasin, d’autant plus que du coup j’ai un peu plus de budget.

Previous Post
Next Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.